Pourquoi et comment intéresser les étudiants à la recherche vétérinaire ?

Jean-Michel Vandeweerd | 17.06.2016 à 11:46:08 |
© J.-M. Vandeweerd

Les étudiants vétérinaires se destinent rarement à la recherche. Les données qu’elle génère sont pourtant essentielles pour étayer les décisions médicales. Les praticiens équins sont à la source de données scientifiques qui restent inexploitées. Encourager et former les jeunes vétérinaires à la recherche clinique doivent être un objectif. La formation d’étudiants-chercheurs est possible. Cette intervention pédagogique développe des compétences transversales utiles pour la profession. Les étudiants sont motivés par l’impact que le succès d’un projet de recherche peut avoir sur leur curriculum vitae et leur réseau professionnel. La réussite dépend de la motivation de l’étudiant, de la qualité du suivi par le promoteur et de la mise à disposition du matériel et des techniques. Le rapport coût-bénéfice est très favorable. Un dispositif pédagogique “étudiants-chercheurs” pourrait reposer sur une formation à la méthodologie scientifique, un travail bibliographique de base supervisé lors de classes inversées et un coaching personnalisé de l’étudiant laissé très libre de ses actions.

Jean-Michel Vandeweerd
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK