L’examen clinique du système nerveux chez le cheval - Pratique Vétérinaire Equine n° 0216 du 09/12/2022
Pratique Vétérinaire Equine n° 0216 du 09/12/2022

Neurologie

CAHIER PRATIQUE

Fiche pratique

Jean-Luc CADORÉ*, Aymeric BODEC**, Olivia GUIBERT***, Manon DAVID****


*VetAgro SupCampus vétérinaire de Lyon, pôle équin
**Université de Lyon
***69280 Marcy-l’Étoile

Il convient de réaliser cet examen régulièrement afin de mieux comprendre la variabilité des réponses et savoir interpréter les différents signes. Un endroit calme et une méthode rigoureuse sont des prérequis.

Les situations qui peuvent amener à la réalisation d’un examen neurologique sont très variables. Le cheval peut montrer des signes évocateurs d’une atteinte nerveuse (chute, crise convulsive, anomalie posturale, etc.), rester parfaitement vigil, debout ou au contraire en décubitus, être en crise ou présenter des anomalies flagrantes de son habitus. Dans ce contexte, l’examen a trois objectifs principaux :déceler d’éventuels signes d’atteinte du système nerveux ;localiser la ou les lésions du système nerveux central (cérébral ou médullaire) ou périphérique ;suspecter la nature de la ou des ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de Pratique Vétérinaire Equine
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Pratique Vétérinaire Equine
Pratique Vétérinaire Equine, la revue de formation de référence des vétérinaires équins.
Abonné à Pratique Vétérinaire Equine, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr