Le platelet-rich plasma : les questions en suspens - Pratique Vétérinaire Equine n° 0215 du 09/09/2022
Pratique Vétérinaire Equine n° 0215 du 09/09/2022

MÉDECINE RÉGÉNÉRATIVE

CAHIER SCIENTIFIQUE

Médecine factuelle

Jean-Michel VANDEWEERD


*Namur Rewsearch Institute for Life Sciences (Narilis),
**université de Namur,
***61 rue de Bruxelles,
****5000 Namur (Belgique)

Bien qu’il soit utilisé depuis des décennies, l’efficacité du PRP est controversée et plusieurs interrogations persistent concernant le choix des préparations et les modalités d’administration.

Plusieurs produits biologiques sont utilisés chez le cheval, notamment pour le traitement des affections du système locomoteur. Le platelet-rich plasma (PRP) est l’un d’entre eux. Un grand nombre de données publiées abordent son emploi chez l’homme et le cheval et sont passées en revue dans cet article selon le point de vue de la médecine factuelle.Un peu d’histoireChez l’hommeC’est dans les années 1980 que la découverte de facteurs de croissance dans les granules des plaquettes sanguines ouvre la voie à l’utilisation du PRP comme ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de Pratique Vétérinaire Equine
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Pratique Vétérinaire Equine
Pratique Vétérinaire Equine, la revue de formation de référence des vétérinaires équins.
Abonné à Pratique Vétérinaire Equine, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr