Bilan de la surveillance du syndrome de fièvre isolée par le Respe - Pratique Vétérinaire Equine n° 0215 du 09/09/2022
Pratique Vétérinaire Equine n° 0215 du 09/09/2022

FICHE ÉPIDÉMIOLOGIE

DOSSIER

Coralie LUPO* *, Christel MARCILLAUD-PITEL* **, Anne COUROUCÉ*** ***, Pierre-Hugues PITEL*** ****, Jean-Luc CADORÉ*********


** Réseau d’épidémiosurveillance en pathologie équine (Respe), 2 rue Nelson Mandela, 14280 Saint-Contest
**** Oniris, route de Gachet, 44300 Nantes
****** Labéo Frank Duncombe, 1 route de Rosel, 14280 Saint-Contest
******** VetAgro Sup, 1 avenue Bourgelat, 69280 Marcy l’Étoile

Bien que certaines maladies ne montrent qu’une faible prévalence d’après l’analyse des données de la dernière décennie, le Respe appelle à la vigilance des praticiens concernant ce syndrome et ses éventuelles implications.

Depuis 1999, le Réseau d’épidémiosurveillance en pathologie équine (Respe) permet de suivre la situation et l’évolution des maladies qui affectent les équidés sur le territoire national, ainsi que d’assurer la surveillance de syndromes dans la population équine française. L’objectif est de détecter précocement les maladies pour alerter rapidement les différents acteurs de la filière lors de la survenue de foyers ou d’épizooties, et de coordonner la gestion sanitaire collective de ces foyers, le cas échéant.Le sous-réseau de surveillance du syndrome ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de Pratique Vétérinaire Equine
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Pratique Vétérinaire Equine
Pratique Vétérinaire Equine, la revue de formation de référence des vétérinaires équins.
Abonné à Pratique Vétérinaire Equine, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr