Pratique Vétérinaire Equine n° 0213 du 11/03/2022

DIAGNOSTIC - Gastro-entérologie

DOSSIER

Émilie Quéré,Estelle Manguin


*Clinique équine, ENV d’Alfort,7 avenue du Général de Gaulle,94700 Maisons-Alfort
**Conflit d’intérêts : Aucun

Bien que l’identification des facteurs de risque et l’observation de certains signes cliniques orientent le diagnostic, ce n’est que grâce à la gastroscopie que les ulcères gastriques peuvent être mis en évidence et caractérisés.

Les ulcères gastriques, regroupés sous le terme d’equine gastric ulcer syndrome (Egus), sont fréquemment observés chez le cheval. Ce syndrome regroupe deux entités distinctes : les ulcères squameux ou non glandulaires (equine squamous gastric disease, ESGD) et les ulcères glandulaires (equine glandular gastric disease, EGGD) [20]. Les signes cliniques associés étant non spécifiques, variés et parfois frustes, il peut être difficile de savoir quand suspecter ces lésions. Les facteurs de risque, couplés aux manifestations cliniques, sont ainsi à prendre en compte par ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de Pratique Vétérinaire Equine
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Pratique Vétérinaire Equine
Pratique Vétérinaire Equine, la revue de formation de référence des vétérinaires équins.
Abonné à Pratique Vétérinaire Equine, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr