La notion de causalité - Pratique Vétérinaire Equine n° 212 du 01/10/2021
Pratique Vétérinaire Equine n° 212 du 01/10/2021

ÉPIDÉMIOLOGIE CLINIQUE

Cahier scientifique

Médecine factuelle

Jean-Michel Vandeweerd

Dipl. ECVS
Université de Namur (UNamur)
Urvi-Narilis (Unité de recherche
vétérinaire intégrée-Namur
Research Institue for Life Sciences)

61 rue de Bruxelles,
5000 Namur (Belgique)
jean-michel.vandeweerd@unamur.be

Lorsqu’un facteur de risque est une cause de maladie, sa suppression constitue une mesure de prévention. D’autres facteurs à considérer sont les marqueurs, les variables de confusion et les modificateurs d’effet.

Résumé

De nombreux essais étudient le lien de cause à effet. Les auteurs discutent leurs résultats et donnent leur avis, de manière plus ou moins forte, sur ce lien. Il est donc utile en tant que lecteur de comprendre la notion de cause et de pouvoir identifier les éléments qui tendent a` prouver ce lien ou au contraire à l’affaiblir. Envisager la causalité implique de maîtriser les termes de risque, de marqueur, de facteur de confusion et d’interaction. Des éléments de preuve de l’existence d’un lien de cause à effet sont proposés par Bradford Hill.

Summary

THE CONCEPT OF CAUSALITY

The link between cause and effect has been studied in numerous trials. In this article, the authors discuss their results and give their opinions, more or less strongly, on this link. As a reader, it is useful to understand the concept of causation and to be able to identify the elements that tend to prove or weaken this association. The terms of risk factor, risk marker, confounding factors and interaction must be mastered in order to consider causation. The article includes proof of the concept of causation as proposed by Bradford Hill.

Key words

cause, risk, marker, confounding factors, Bradford Hill
La cause peut se définir comme tout ce qui peut produire un effet ou un résultat. En médecine vétérinaire, elle est souvent discutée sous le titre d’“étiologie”, de “pathogénie” ou de “mécanisme”. La connaissance de la cause est importante, car elle permet d’envisager le diagnostic, le traitement et les mesures de prévention de la maladie. Si la cause d’une maladie est une bactérie, le diagnostic sera orienté vers son identification dans les tissus qui pourraient être envahis. Les antibiotiques constitueront ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de Pratique Vétérinaire Equine
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Pratique Vétérinaire Equine
Pratique Vétérinaire Equine, la revue de formation de référence des vétérinaires équins.
Abonné à Pratique Vétérinaire Equine, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr