Pratique Vétérinaire Equine n° 211 du 01/07/2021

Anesthésiologie

Dossier

Analgésie multimodale chez le cheval

Marine Schott*, Raymond Pujol**, Gwenola Touzot-Jourde***


*Centre international
de la santé du cheval
d’Oniris (Cisco),
site de La Chantrerie,
101, route de Gachet
44300 Nantes

La mise en place de l’analgésie multimodale permet d’améliorer grandement le confort des animaux lors de certaines affections. Ce cas en illustre l’application pratique de façon détaillée chez une jument hospitalisée.

Résumé

Le cas d’une jument atteinte d’une arthrite septique du grasset droit et d’une fourbure des pieds antérieurs a été choisi afin d’illustrer une stratégie de prise en charge multimodale de la douleur. De nombreuses molécules antalgiques (anti-inflammatoires non stéroïdiens, α2-agonistes, morphine, kétamine, gabapentine) et plusieurs voies d’administration (systémique et locorégionale) ont été utilisées en association avec une thérapie alternative (cryothérapie), dans un souci de complémentarité et de synergie. Des éléments justifiant les choix accomplis pour cette jument et d’autres stratégies envisageables sont discutés après la présentation du cas clinique.

Summary

TREATMENT OF SEPTIC ARTHRITIS AND LAMINITIS INCLUDING MULTIMODAL ANALGESIA IN A HORSE

A case of stifle septic arthritis complicated by laminitis on both front legs is used to illustrate a multimodal analgesic treatment plan in a mare. Analgesic medications with different mechanisms of action and routes of administration associated with alternative methods like cryotherapy were used to obtain additive and synergistic analgesic effects. Reasoning behind the choice of treatment and other possible therapeutic plans are discussed.

Key words

horse, multimodal analgesia, chronic pain, orthopedics.
La douleur est un processus complexe, physiologique et, dans certains cas, pathologique. De nombreux mécanismes et médiateurs sont impliqués, si bien qu’il est justifié de parler de “douleurs” au pluriel [11, 15]. Chacune possède ses particularités physiopathologiques, mais elles agissent souvent de concert pour aboutir au phénomène douloureux en tant que maladie à part entière, comme dans les cas de douleurs chroniques liées à la fourbure [7, 8, 11, 14]. En raison de cette diversité mécanistique, la stratégie thérapeutique et ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de Pratique Vétérinaire Equine
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Pratique Vétérinaire Equine
Pratique Vétérinaire Equine, la revue de formation de référence des vétérinaires équins.
Abonné à Pratique Vétérinaire Equine, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr