Pratique Vétérinaire Equine n° 210 du 01/04/2021

DERMATOLOGIE

Cahier scientifique

Cas clinique

Solenn Le Corre*, Lauriane Guyard**


*Clinique vétérinaire Sud Mayenne
131, route de Château-Gontier
53400 Craon

Le pemphigus foliacé a un aspect clinique similaire à d’autres dermatopathies plus couramment rencontrées. L’examen cytologique d’un calque cutané, une culture fongique et une biopsie cutanée permettent d’établir le diagnostic différentiel.

Résumé

Un hongre trotteur français âgé de 4 ans est présenté pour des lésions cutanées croûteuses généralisées. Les premiers traitements antibiotiques et antifongiques, associés à des soins locaux, ne conduisent qu’à une amélioration partielle suivie d’une récidive dès l’arrêt. Les examens complémentaires effectués ensuite orientent vers un diagnostic de pemphigus foliacé. Des corticoïdes à dose dégressive sont administrés durant 2 mois, permettant la résolution complète de la dermatose, sans effet secondaire. Trois semaines après l’arrêt de la prednisolone, deux récidives successives répondant à l’administration de dexaméthasone sont observées, suivies d’une récidive 3 mois plus tard malgré la réintroduction de prednisolone à dose minimale efficace.

Summary

A CASE OF PEMPHIGUS FOLIACEUS IN A 4-YEAR-OLD FRENCH TROTTER

A 4-year-old French trotter gelding was presented for crusty skin lesions on the neck, trunk and legs. Antibiotics, antifungals and topical treatment were given, which resulted in partial resolution of the dermatosis followed by recurrence when the therapy was stopped. Complementary examinations were carried out and pemphigus foliaceus was diagnosed. Corticosteroids, at a decreasing dosage, were given for 2 months resulting in complete recovery without any adverse effect. Three weeks after the prednisolone treatment was discontinued, the lesions recurred twice, and each time a good respond to dexamethasone administration was observed. Thereafter, prednisolone was given on the long-term basis at a minimal dosage in order to avoid further relapses. Three months later another relapse was observed despite the long-term medication.

Key words

horse, skin, dermatosis, pemphigus, autoimmune disease.
Le pemphigus foliacé est la maladie auto-immune la plus courante chez le cheval. Il s’agit cependant d’une dermatose rare. Le cas présenté permet de rappeler la démarche diagnostique et thérapeutique pour cette affection. Présentation du cas Anamnèse Un trotteur français hongre âgé de 4 ans à l’entraînement est présenté en consultation pour de multiples lésions cutanées surélevées sur l’ensemble du corps, apparues à la suite de la tonte. Il est à jour de ses vaccinations et correctement vermifugé. Aucun antécédent médical n’est rapporté. Examen ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de Pratique Vétérinaire Equine
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Pratique Vétérinaire Equine
Pratique Vétérinaire Equine, la revue de formation de référence des vétérinaires équins.
Abonné à Pratique Vétérinaire Equine, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr