Pratique Vétérinaire Equine n° 210 du 01/04/2021

Chirurgie

Dossier

Les affections du pied traitées chirurgicalement

Hervé Brünisholz

Dipl. ECVS
Institut suisse de médecine
équine (ISME),
Département de médecine
vétérinaire clinique,
Faculté Vetsuisse,
Université de Berne,
et Agroscope,
Länggasstrasse 124,
Postfach 8466, CH-3001
Berne (Suisse)

Le traitement recommandé est différent selon le type de fracture identifié. Pour les approches chirurgicales, une grande maîtrise technique est requise et l’imagerie intra-opératoire en 3D permet d’atteindre une précision optimale.

Résumé

Les fractures de la phalange distale concernent tous les types d’équidés. Les chevaux affectés présentent dans un premier temps une boiterie aiguë assez marquée. Le diagnostic est confirmé par une étude radiologique. Chez le cheval adulte, la thérapie conservatrice est indiquée pour les fractures non articulaires. En revanche, une approche chirurgicale est préférable pour les fractures articulaires sagittales ou parasagittales. L’insertion d’une vis corticale de compression représente un défi technique pour le chirurgien qui devra impérativement s’aider d’un système d’imagerie approprié. À l’heure actuelle, la chirurgie assistée par ordinateur représente la technique la plus précise.

Summary

Management of fractures of the distal phalanx in horses

Fractures of the distal phalanx occur in all types of horses. Affected horses initially are presented with a fairly marked acute lameness. The diagnosis is confirmed by radiology. Conservative therapy is indicated for non-articular fractures in adult horses. However, surgery is required for sagittal or parasagittal joint fractures. The insertion of a cortical compression screw represents a technical challenge for the surgeon, who should have an appropriate imaging system available as an aide. Computer-assisted surgery represents the most accurate technique to date.

Key words

fracture, distal phalanx, equids, osteosynthesis, computer-assisted surgery.
Bien que moins fréquentes que les fractures des autres phalanges ou des os longs, les fractures de la phalange distale (P3) sont des causes relativement fréquentes de boiterie chez les chevaux de toutes races et de tous âges. Elles sont consécutives à des incidents traumatiques qui peuvent survenir lors d’exercices à grande vitesse ou lorsque les chevaux tapent contre des objets solides [17]. Certaines lacérations profondes de la capsule du sabot peuvent également provoquer des fractures de P3. Les membres ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de Pratique Vétérinaire Equine
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Pratique Vétérinaire Equine
Pratique Vétérinaire Equine, la revue de formation de référence des vétérinaires équins.
Abonné à Pratique Vétérinaire Equine, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr