Pratique Vétérinaire Equine n° 210 du 01/04/2021

ANESTHÉSIOLOGIE

Cahier scientifique

Article de synthèse

Raymond Pujol*, Gwenola Touzot-Jourde**


*Centre international de la
santé du cheval d’Oniris
(Cisco)
Site de La Chantrerie
101, route de Gachet
44300 Nantes

Plusieurs caractéristiques de la mépivacaïne en font la molécule de choix dans le cadre des anesthésies diagnostiques lors de l’examen locomoteur du cheval.

Résumé

La mépivacaïne est un anesthésique local couramment utilisé dans le cadre des anesthésies diagnostiques, lors de l’examen locomoteur du cheval, et ses effets sont rapportés dans de nombreuses publications scientifiques. Le choix de son utilisation est souvent mis en avant par rapport aux autres anesthésiques locaux, en raison de sa plus faible chondrotoxicité et de son caractère moins irritant. Son délai d’action assez rapide facilite l’interprétation des résultats. La durée d’action est de 90 minutes à 3 heures, mais la diffusion de la mépivacaïne aux tissus avoisinants est d’autant plus importante que l’interprétation de l’anesthésie diagnostique est retardée.

Summary

USE OF MEPIVACAINE IN PERINEURAL AND INTRA-ARTICULAR BLOCKS

Mepivacaine is a local anaesthetic commonly used in diagnostic anaesthesia during locomotor examination of the horse. The effects of mepivacaine are reported in numerous scientific publications. Mepivacaine is often the anaesthetic of choice compared with other local anaesthetics because the drug has lower chondrotoxicity and is less irritant. It has a relatively rapid onset of action, which facilitates the interpretation of results. The duration of action is 90 minutes to 3 hours. However, the longer the interpretation of the diagnostic block is delayed, the more mepivacaine is diffused to the surrounding tissues.

Key words

mepivacaine, perineural block, intra-articular anaesthesia, locomotor examination, horse.
Les anesthésiques locaux sont utilisés lors de l’examen locomoteur du cheval boiteux pour localiser l’origine de la douleur et font donc partie de l’arsenal diagnostique des affections locomotrices. La lidocaïne est l’anesthésique local le plus couramment employé, mais depuis 2017, une autorisation de mise sur le marché (AMM) permet l’utilisation de la mépivacaïne chez le cheval en France et en Belgique (Mépidor® et Intra-Epicaïne®). Bien qu’elle soit largement utilisée en chirurgie équine et que des études récentes en montrent l’intérêt ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de Pratique Vétérinaire Equine
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Pratique Vétérinaire Equine
Pratique Vétérinaire Equine, la revue de formation de référence des vétérinaires équins.
Abonné à Pratique Vétérinaire Equine, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr