Pratique Vétérinaire Equine n° 209 du 01/01/2021

Néonatalogie

Dossier

La prise en charge du poulain faible

Elsa Autard

Clinique équine
de Méheudin
61150 Écouché-les-Vallées

Un poulain sain tète et dort plusieurs fois par heure. S’il est incapable de se nourrir seul à la mamelle, des solutions sont envisageables, chacune avec des avantages et des inconvénients dont il convient de tenir compte.

Résumé

Une nutrition adéquate du poulain passe par une bonne connaissance de la physiologie et une gestion optimale de la lactation de la jument. La qualité du colostrum, sa quantité et la précocité de son ingestion permettent d’assurer un bon transfert de l’immunité passive. La mise en place d’une sonde nasogastrique et l’emploi d’un biberon sont deux options pour nourrir le poulain faible qui ne peut pas téter à la mamelle. Une stimulation de la lactation est parfois nécessaire si la jument ne produit pas assez de lait ou dans le cadre d’une adoption. Cette dernière, peu fréquente, a lieu lorsque la jument meurt pendant ou après le poulinage, ou en cas de rejet du poulain par sa mère.

Summary

NEWBORN FOAL NUTRITION AND ADOPTION PROTOCOL

Good knowledge of the physiology and optimal management of the mare’s lactation is required to provide adequate foal nutrition. The quality, quantity and early ingestion of colostrum ensures that the foal receives a good transfer of passive immunity. Placement of a nasogastric tube and bottle feeding are two options for providing nutrition for a weak foal that cannot suckle from the udder. Lactation stimulation may be necessary if the mare is not producing enough milk or in the case of adoption. The latter, which is uncommon, occurs if the mare dies during or after foaling, or if the mare rejects the foal.

Key words

foal, nutrition, lactation, adoption.
La gestion pratique de la nutrition du poulain sur le terrain est un défi pour le vétérinaire, car les propriétaires, qu’ils soient particuliers ou même professionnels, sont souvent démunis devant un poulain malade. La jument possède une placentation épithéliochoriale, ce qui rend le transfert de l’immunité passive impossible avant la naissance. La prise colostrale est alors essentielle et vitale pour le poulain nouveau-né. Il est fondamental de la surveiller et de complémenter le poulain lorsqu’il n’est pas en mesure de ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de Pratique Vétérinaire Equine
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Pratique Vétérinaire Equine
Pratique Vétérinaire Equine, la revue de formation de référence des vétérinaires équins.
Abonné à Pratique Vétérinaire Equine, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK