Pratique Vétérinaire Equine n° 208 du 01/10/2020

Maladies infectieuses

Dossier

Lutte contre l’antibiorésistance

Albertine Léon*, Pierre-Hugues Pitel**


*Labéo
1, route de Rosel
14280 Saint-Contest
**Université de Caen-Normandie (UniCaen),
U2RM
1, esplanade de la Paix
14000 Caen
***Labéo
1, route de Rosel
14280 Saint-Contest

L’identification de la bactérie responsable d’une infection est un préalable au traitement. Une antibiothérapie n’est pas toujours préconisée, un antibiogramme est recommandé lorsque celle-ci se révèle nécessaire.

Résumé

Les maladies infectieuses équines qui impliquent des bactéries sont nombreuses. Elles sont principalement catégorisées en infections respiratoires, digestives, génitales et cutanées. Leur diagnostic repose sur le bon choix du prélèvement soumis à l’analyse, les résultats de laboratoire et les commémoratifs cliniques ou épidémiologiques. Leur traitement est fondé sur la prescription d’antibiotiques. Cependant, ces derniers doivent être utilisés de façon raisonnée, car le nombre de bactéries multirésistantes est en augmentation. La prévention et le contrôle de la propagation des infections passent par l’isolement des chevaux atteints, la réduction des facteurs de stress, la maîtrise des sources d’infection, et la mise en place de mesures d’hygiène strictes.

Summary

MANAGEMENT OF MAJOR BACTERIAL INFECTIONS IN HORSES

Infectious equine diseases involving bacteria are numerous. They are commonly categorized as respiratory, digestive, genital and skin infections. Their diagnosis is based on the correct sample submitted for analysis, laboratory results and clinical or epidemiological findings. Treatment is centered on the prescription of antimicrobial drugs. However, it is important that these molecules be used in a rational manner because the number of multi-resistant bacteria is increasing. The prevention and control of the spread of infections requires the isolation of affected horses, the reduction of stress factors, the control of sources of infection and the implementation of strict hygiene measures.

Key words

bacterium, horse, commensal, contaminant, pathogenic agent.
Les bactéries composent naturellement le microbiote du cheval. À la faveur d’un stress ou d’une contamination extérieure (air, sol, cheval contact, etc.), certaines bactéries vont se multiplier de façon importante et conduire à une infection bactérienne (encadré 1 et figure). Elles sont classées selon le site atteint en infections respiratoires, digestives, génitales et cutanées(1). Les principaux signes cliniques d’une infection bactérienne sont une hyperthermie, une douleur et la présence d’un œdème, auxquels s’ajoutent d’éventuels autres symptômes plus ou moins spécifiques(2). Les ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de Pratique Vétérinaire Equine
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Pratique Vétérinaire Equine
Pratique Vétérinaire Equine, la revue de formation de référence des vétérinaires équins.
Abonné à Pratique Vétérinaire Equine, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK