Pratique Vétérinaire Equine n° 208 du 01/10/2020

Bactériologie

Dossier

Lutte contre l’antibiorésistance

Albertine Léon*, Marine Pottier**, Sophie Castagnet***, Pierre-Hugues Pitel****


*Labéo
1, route de Rosel
14280 Saint-Contest
**Université de Caen-Normandie (UniCaen),
U2RM
1, esplanade de la Paix
14000 Caen
***Labéo
1, route de Rosel
14280 Saint-Contest
****Université de Caen-Normandie (UniCaen),
U2RM
1, esplanade de la Paix
14000 Caen
*****UniCaen, GRAM 2.0
2, rue des Rochambelles
14000 Caen
******Labéo
1, route de Rosel
14280 Saint-Contest
*******Labéo
1, route de Rosel
14280 Saint-Contest

Structure complexe et fascinante, en constante mutation, le biofilm protège les bactéries qui le constituent. Les stratégies qui ciblent les différentes étapes de sa formation sont en plein essor.

Résumé

Le biofilm est un mode de vie communautaire qui permet aux bactéries de survivre dans un environnement hostile grâce à une plus grande résistance à la réponse immunitaire de l’hôte, aux antibiotiques et aux désinfectants en comparaison des bactéries sous leur forme libre. Le biofilm est une structure hétérogène complexe constituée d’une ou de plusieurs populations bactériennes, enchâssées dans une matrice extracellulaire autoproduite, qui a la capacité de se fixer sur une surface biotique ou abiotique. D’abord décrits en médecine humaine, les biofilms sont également impliqués dans les infections bactériennes animales, équines notamment. Une meilleure connaissance de ces biofilms (mécanisme de formation et composition) permet aujourd’hui d’envisager de nouvelles stratégies thérapeutiques.

Summary

THE BIOFILM IN EQUINE VETERINARY MEDICINE

Biofilm is a community lifestyle that allows bacteria to survive in a hostile environment through greater resistance to host immune response, antimicrobial drug and disinfectants compared to bacteria in their free form. The biofilm is a complex heterogeneous structure consisting of one or more bacterial populations, embedded in a self-produced extracellular matrix, which has the ability to attach itself to a biotic or abiotic surface. First described in human medicine, biofilms are also involved in bacterial infections in animals and equine in particular. A better knowledge of these biofilms (training mechanism and composition) makes it possible today to consider new therapeutic strategies.

Key words

biofilm, bacteria, persistence, resistance, infection.
Les bactéries existent sous deux formes, soit libre en suspension (forme planctonique), soit sessile en agrégats (biofilm) [6, 21]. Le biofilm, principal moyen de persistance des bactéries, est décrit comme une communauté de micro-organismes qui s’agrègent grâce à la production d’une matrice polymérique et adhèrent à des surfaces inertes ou biologiques très diverses (minérales, végétales, animales, industrielles ou médicales) [8, 21, 24]. Il est estimé qu’environ 80 % de la biomasse mondiale se présente sous la forme de biofilms [22]. Dans ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de Pratique Vétérinaire Equine
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Pratique Vétérinaire Equine
Pratique Vétérinaire Equine, la revue de formation de référence des vétérinaires équins.
Abonné à Pratique Vétérinaire Equine, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr