Pratique Vétérinaire Equine n° 208 du 01/10/2020

Médecines complémentaires

Dossier

Lutte contre l’antibiorésistance

Isabelle Lussot-Kervern

20, boulevard Geoffroy
Martel
49240 Avrillé

Les propriétés anti-infectieuses des huiles essentielles et les effets stimulants du système immunitaire des plantes médicinales sont des pistes de recherche intéressantes, dont les premiers résultats sont prometteurs.

Résumé

L’utilisation de la phyto-aromathérapie en pratique équine implique une bonne connaissance des données scientifiques de recherche fondamentale, les études cliniques étant encore peu nombreuses. La profession vétérinaire doit être en mesure de répondre à une demande sociétale sur la base de premiers résultats prometteurs en pratique clinique. Les propriétés anti-infectieuses des huiles essentielles sont avérées in vitro, la transposition de ces effets dans le cadre de recherches de solutions alternatives aux antibiotiques n’en est qu’à ses débuts. Les potentialités de stimulation du système immunitaire par les plantes médicinales sont également une piste de recherche intéressante.

Summary

AROMATHERAPY AND PHYTOTHERAPY: STATE OF SCIENTIFIC KNOWLEDGE IN INFECTIOLOGY

The practitioner should have a good knowledge of the scientific data of fundamental research on the use of phyto-aromatherapy in equine practice because clinical studies are still few and far between. The veterinary profession must be able to respond to societal demands for these therapies based on promising initial results in clinical practice. The anti-infectious properties of essential oils have been proven in vitro. However, the transposition of these effects in the context of research into alternatives to antibiotics is only in its infancy. Stimulation of the immune system using medicinal plants is also an interesting area of research.

Key words

phytotherapy, aromatherapy, essential oils, medicinal plants.
La médecine dite “traditionnelle”, pratiquée depuis des temps ancestraux, a empiriquement exploité les potentialités antiinfectieuses des plantes médicinales. Les végétaux disposent de tout un arsenal de molécules qui leur servent à communiquer, à se développer et à se protéger. Les médicaments monomoléculaires utilisés par la médecine moderne font d’ailleurs la part belle aux extraits de plantes, puisque presque les trois quarts des médicaments commercialisés reposent sur des molécules identifiées au départ dans le règne végétal [5]. Parmi les différents extraits issus ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de Pratique Vétérinaire Equine
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Pratique Vétérinaire Equine
Pratique Vétérinaire Equine, la revue de formation de référence des vétérinaires équins.
Abonné à Pratique Vétérinaire Equine, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK