Pratique Vétérinaire Equine n° 206 du 01/04/2020

TROUBLES RESPIRATOIRES

Cahier scientifique

Article de synthèse

Éric Richard*, Anne Couroucé**


*LABÉO Frank Duncombe
1, route de Rosel, Saint-Contest
14000 Caen
eric.richard@laboratoire-labeo.fr
** Oniris
Unité de nutrition, physiopathologie
et pharmacologie (NP3)
Centre international de santé
du cheval d’Oniris (Cisco)
101, route de Gachet
44300 Nantes
anne.courouce@oniris-nantes.fr

Le terme d’asthme équin regroupe un ensemble d’affections respiratoires réversibles d’origine principalement environnementale. Porter une attention particulière à l’espace de vie du cheval représente l’un des principaux moyens pour le prévenir.

Résumé

Les chevaux en écurie sont soumis à de fortes concentrations d’endotoxines et de poussières en suspension dans l’air. L’activité humaine (nourrir, balayer) y induit les plus fortes concentrations en poussières ambiantes. Les taux d’endotoxines et de poussières sont davantage influencés par le type de fourrage que par le type de litière. La ventilation naturelle, le foin trempé et “à la vapeur” réduisent efficacement l’exposition aux particules. La vapeur réduit également la teneur du foin en moisissures, mais atténue insuffisamment l’inflammation respiratoire chez les chevaux asthmatiques. À l’opposé, l’incorporation d’huile de soja à du foin traité mécaniquement améliore leur fonction pulmonaire.

Summary

ENVIRONMENTAL MANAGEMENT AND PREVENTION OF EQUINE ASTHMA

Horses in stables are subject to high concentrations of airborne endotoxins and dust. Human activity, such as feeding and sweeping, induces the highest concentrations of ambient dust. The type of fodder affects the concentrations of endotoxins and dust more than the type of bedding. Measures such as natural ventilation and soaked and steamed hay effectively reduce exposure to particles. Steaming also reduces the mould content of hay but does not sufficiently influence inflammation of the respiratory system in horses with asthma. However, the incorporation of soybean oil into mechanically processed hay improves lung function.

Key words

horse, asthma, endotoxins, dust, hay.
En raison des multiples similarités partagées avec l’asthme chez l’homme, l’asthme équin est une terminologie translationnelle récemment suggérée pour décrire, chez les chevaux de tout âge, une inflammation chronique et réversible des voies respiratoires profondes, notamment liée à l’environnement [1, 2]. Ce large syndrome peut être divisé en deux phénotypes majeurs, principalement sur la base de la sévérité des signes cliniques observés. Malgré un certain chevauchement des phénotypes, les asthmes équins léger/modéré et sévère ne représentent pas nécessairement un continuum ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de Pratique Vétérinaire Equine
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Pratique Vétérinaire Equine
Pratique Vétérinaire Equine, la revue de formation de référence des vétérinaires équins.
Abonné à Pratique Vétérinaire Equine, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK