Pratique Vétérinaire Equine n° 206 du 01/04/2020

Douleurs ovariennes

Dossier

Sport et reproduction

Olivier Geffroy

(Dipl. ECVS et ACVSMR),
35, rue de Lattre
de Tassigny
85310 Nesmy
olivier.geffroy@yahoo.fr

Les juments de sport victimes d’un pneumovagin peuvent souffrir d’une hypersensibilité et présenter des performances diminuées. Cette condition maladroitement nommée “jument pisseuse” reste encore peu étudiée.

Résumé

La possibilité de douleurs référées, prenant leur origine au niveau de l’appareil reproducteur de la jument et risquant d’impacter son comportement, sa fertilité et ses performances, n’est envisagée que depuis un passé très récent, alors même que ces phénomènes sont bien connus chez la femme et dans d’autres espèces. Ces juments, en souffrance, étaient qualifiées de nymphomanes ou pisseuses. Quelques études ont mis en évidence qu’une simple vulvoplastie, en supprimant l’inflammation liée à la contamination ascendante du tractus génital, permettait bien souvent d’atténuer ou de faire disparaître ces symptômes. Ceci amène le vétérinaire équin à s’intéresser à la notion de douleur projetée ou référée qui, au-delà de la douleur ovarienne, ouvre un nouveau champ d’investigation pour mieux gérer la douleur et le bien-être du cheval athlète.

Summary

LOCOMOTOR DISORDERS AND RELATED UNDERPERFORMANCES WITH THE MARE’S REPRODUCTIVE SYSTEM

The possibility of referred pain originating from the mare’s reproductive system, which risks impacting its behavior, fertility and performance, has only been considered for a very recent past, even though these phenomena are very well known in women and other species. These mares, suffering, were called nymphomaniacs or pissers. Some studies have shown that a simple vulvoplasty by suppressing the inflammation linked to the ascending contamination of the genital tract, very often makes it possible to attenuate or make disappear these symptoms. This brings the equine veterinarian to take an interest in the concept of projected or referred pain, which beyond ovarian pain, opens up a new field of investigation to better manage the pain and well-being of the athletic horse.

Key words

reproductive system, mare, pneumovagin
Jusqu’à un passé récent, une douzaine d’années, des considérations telles que savoir si le pneumovagin constitue une cause sérieuse de contre-performance ou si une influence hormonale cachée influe sur le caractère parfois difficile de certaines juments intéressaient assez peu le milieu scientifique et relevaient davantage de la discussion entre professionnels. Le terme même de jument “pisseuse”, largement utilisé pour décrire ce comportement, est assez révélateur du préjugé péjoratif, voire sexiste qui entourait cette condition. Toutefois, l’opération de Caslick, une suture vulvaire, ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de Pratique Vétérinaire Equine
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Pratique Vétérinaire Equine
Pratique Vétérinaire Equine, la revue de formation de référence des vétérinaires équins.
Abonné à Pratique Vétérinaire Equine, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK