Pratique vétérinaire équine n° 204 du 01/10/2019

Orthopédie

Dossier

Place de l’IRM dans le suivi du cheval boiteux

Marieke Zimmerman*, Aurélie Thomas-Cancian**, Michaël Schramme***, Émilie Ségard-Weisse****


*Service d’imagerie
de VetAgroSup
Campus vétérinaire
de Lyon
1, avenue Bourgelat
69280 Marcy-l’Étoile

L’émergence d’instituts et de cliniques équipés d’IRM a ouvert aux vétérinaires la porte de cette technique. De nos jours, le défi n’est plus d’y avoir accès, mais de savoir interpréter les résultats.

Résumé

Un protocole d’imagerie par résonance magnétique (IRM) consiste en plusieurs séquences, constituées de séries de coupes dans les trois plans de l’espace, en différentes pondérations, permettant ainsi d’identifier les tissus lésés. Dotée d’une excellente résolution en contraste, l’IRM permet de détecter et de différencier l’ensemble des lésions osseuses telles que la résorption osseuse, l’œdème médullaire et la sclérose. L’IRM est également une technique très sensible pour le diagnostic des atteintes tendineuses et ligamentaires, et pour distinguer les lésions inflammatoires actives des lésions chroniques ou dégénératives. Cet examen permet ainsi d’optimiser le traitement et de déterminer la période de repos nécessaire à la convalescence du cheval.

Summary

HOW TO INTERPRET AN MRI EXAMINATION OF THE DISTAL LIMB

A magnetic resonance imaging (MRI) protocol consists of several sequences of a series of slices in three dimensional planes in different weights, thus making it possible to differentiate tissues.

MRI provides excellent contrast resolution and all bone lesions including bone resorption, bone marrow œdema and sclerosis may be detected and differentiated using this examination. MRI is also a very sensitive technique for the diagnosis of tendon and ligament lesions, and active inflammatory lesions may be can differentiated from chronic or degenerative lesions. It possible to optimize the horse’s treatment, necessary rest period and recovery using these elements.

Key words

equine, MRI, medical imaging, orthopaedic.
L’imagerie par résonance magnétique (IRM) est une technique en coupe couramment utilisée dans le cadre des affections orthopédiques équines (encadré 1). La résolution en contraste supérieure de l’IRM, par rapport à celle d’autres techniques, offre une image détaillée des tissus mous et des structures osseuses. Elle permet également de visualiser les tissus mous du pied, une région pour laquelle l’examen échographique est limité par la présence de la boîte cornée. De plus, l’IRM est la seule modalité d’imagerie permettant de ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de Pratique Vétérinaire Equine
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Pratique Vétérinaire Equine
Pratique Vétérinaire Equine, la revue de formation de référence des vétérinaires équins.
Abonné à Pratique Vétérinaire Equine, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK