Pratique vétérinaire équine n° 204 du 01/10/2019

Imagerie médicale

Dossier

Place de l’IRM dans le suivi du cheval boiteux

Laurent Brogniez*, Roland Perrin**, Fanny Hontoir***, Jean-Michel Vandeweerd****


*Clinique équine La Brosse
Rue des Champs
78470 Saint-Lambert-des-Bois
laurent.brogniez@orange.fr
**Clinique équine La Brosse
Rue des Champs
78470 Saint-Lambert-des-Bois
laurent.brogniez@orange.fr
***Université de Namur
(UNamur)
Urvi-Narilis (unité de
recherche vétérinaire
intégrée-Namur Research
Institute for Life Sciences)
61, rue de Bruxelles
5000 Namur (Belgique)
jean-michel.vandeweerd@ unamur.be
****Université de Namur
(UNamur)
Urvi-Narilis (unité de
recherche vétérinaire
intégrée-Namur Research
Institute for Life Sciences)
61, rue de Bruxelles
5000 Namur (Belgique)
jean-michel.vandeweerd@ unamur.be

L’IRM est capable de fournir des images du pied d’un cheval et de ses structures dans différents plans de coupe. Sa capacité à localiser et suivre des lésions en font une composante essentielle de l’examen clinique du cheval boiteux.

Résumé

L’examen d’imagerie par résonance magnétique (IRM) est fréquemment réalisé dans le cadre du diagnostic pour explorer les causes de boiterie chez le cheval. Cet examen complémentaire arrive souvent à la fin de la démarche clinique. Cependant, il est également possible d’y recourir de façon plus ciblée, en l’intégrant à l’examen clinique. Il devient ainsi un outil précis d’identification d’une région anatomique à l’origine de la douleur. Il peut informer sur le contenu liquidien des tissus et dès lors sur l’évolution d’une inflammation. En limitant le nombre de séquences, la durée de l’examen d’IRM est raccourcie et il est alors plus facile de le répéter au cours du suivi clinique. En ce sens, l’IRM ciblée est en mesure d’améliorer le suivi thérapeutique.

Summary

USE OF TARGETED AND INTEGRATED MRI WITHIN THE CLINICAL EXAMINATION FOR THERAPEUTIC MONITORING

Magnetic resonance imaging (MRI) is frequently used as part of the diagnosis to explore the causes of lameness in horses. This complementary examination is often performed at the end of the clinical examination. However, it is also possible to use MRI in a more targeted way, integrating it within the clinical examination. The procedure is a precise tool for observing an anatomical region that causes pain. MRI can provide information about the fluid content of tissues and therefore the evolution of inflammation. By limiting the number of sequences, the duration of the MRI examination is reduced and is therefore easier to repeat during clinical monitoring. Targeted MRI may thus be used to improve therapeutic monitoring.

Key words

MRI, orthopaedics, horse, medical imagery.
L’examen d’imagerie par résonance magnétique (IRM) prend une part de plus en plus importante dans l’exploration de l’appareil locomoteur du cheval [4, 8, 10]. Cet examen est généralement utilisé en complément de la radiographie et de l’échographie pour tenter d’identifier les lésions à l’origine de l’anomalie de locomotion [2]. Il permet notamment une visualisation des tissus mous, des tendons et des ligaments, y compris dans le sabot. Il fournit des images en coupes dans différents plans, ce qui permet une ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de Pratique Vétérinaire Equine
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Pratique Vétérinaire Equine
Pratique Vétérinaire Equine, la revue de formation de référence des vétérinaires équins.
Abonné à Pratique Vétérinaire Equine, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK