Pratique vétérinaire équine n° 202 du 01/04/2019

REPRODUCTION

Cahier scientifique

Cas clinique

Mélodie Mack-Daurelle*, Maëlle Farfan**, Mélanie Danais***, Céline Mespoulhès-Rivière****


*Clinique équine ENVA
7, avenue du Général-de-Gaulle
94700 Maisons-Alfort
**Clinique équine ENVA
7, avenue du Général-de-Gaulle
94700 Maisons-Alfort
***Equi Vet Services
BP4, chemin des Vaches
60580 Coye-la-Forêt
****Clinique équine ENVA
7, avenue du Général-de-Gaulle
94700 Maisons-Alfort

Lors d’une anomalie du comportement, le diagnostic différentiel est une étape essentielle, plusieurs causes étant envisageables. Une évaluation clinique complète suivie de multiples examens complémentaires permet d’établir le diagnostic.

Résumé

Une jument au comportement très agressif et à la testostéronémie élevée est présentée pour une stérilisation sous laparoscopie. À l’examen clinique externe, une musculature développée et un clitoris péniforme sont observés. La palpation et l’échographie transrectales ne permettent pas d’identifier de tractus génital et les gonades, de petite taille, semblent compatibles avec des testicules. L’examen urogénital par endoscopie montre deux cols utérins successifs, dont le plus externe possède l’abouchement urétral. L’examen histologique des gonades extraites révèle des ovotestis, le cheval est donc un hermaphrodite vrai. La détermination du caryotype ne permet pas d’expliquer l’hermaphrodisme, car il ne présente pas d’anomalie (64XX). À la suite de la stérilisation, la jument a rapidement changé de comportement, ce qui a permis son exploitation.

Summary

A CASE OF AGGRESSIVE BEHAVIOUR IN AN 64XX INTERSEX HORSE ASSOCIATED WITH TRUE HERMAPHRODITISM

A mare with very aggressive behaviour and high blood-testosterone level was presented for sterilization by laparoscopy. Developed musculature and a penile clitoris were observed on external clinical examination. No genital tracts were identified on transrectal palpation and ultrasonography. The small gonads found appeared to be testes. Urogenital examination by endoscopy showed two successive uterine cervices, the outermost of which had urethral entry. Histological examination of the extracted gonads revealed ovotestes, so the horse was a true hermaphrodite. The determination of the karyotype did not explain the hermaphroditism because there was no anomaly (64XX). The mare’s behaviour rapidly changed following the sterilization and the animal was able to be trained.

Key words

equids, true hermaphroditism, disorders of sex development, SRY gene, sexual inversion
Les anomalies du développement sexuel comprennent l’ensemble des anomalies relatives au développement de l’appareil reproducteur, que ce soit à l’échelle des chromosomes et des gènes, des gonades ou du tractus génital. Chez le cheval, elles sont sous-diagnostiquées en raison du phénotype normal souvent observé, ainsi que de leur étiologie et de leur pathogénie encore incertaines à ce jour. Il est donc intéressant de recenser les cas tels que celui présenté ici, qui concerne une jument hermaphrodite vraie. Ce type d’anomalie ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de Pratique Vétérinaire Equine
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Pratique Vétérinaire Equine
Pratique Vétérinaire Equine, la revue de formation de référence des vétérinaires équins.
Abonné à Pratique Vétérinaire Equine, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK