Pratique vétérinaire équine n° 202 du 01/04/2019

Génétique

Dossier

Décrypter le cheval par la génomique

Loïc Legrand*, Agathe Bailly**


*Services d’immunologie,
virologie/biologie
moléculaire et génétique
Labéo Frank Duncombe
1, route de Rosel
14053 Caen Cedex 4,
Université de Normandie
UniCaen, Biotargen
3, rue Nelson-Mandela
14280 Saint-Contest
**Université de Caen
Normandie, UFR Santé,
dans le cadre de la
préparation au diplôme
d’État de docteur en
pharmacie

De nombreuses maladies héréditaires sont désormais détectables et des prédictions peuvent être avancées concernant les patrons de robe. Le praticien équin est ainsi censé promouvoir l’identification des anomalies génétiques et participer au raisonnement sur les accouplements.

Résumé

Depuis une trentaine d’année, de nombreuses mutations génétiques impliquées soit dans l’expression de maladies génétiques, soit dans les variations des couleurs de robe de chevaux ont été identifiées. Ces modifications suscitent l’intérêt à plusieurs niveaux de la filière, des vétérinaires aux éleveurs en passant par les entraîneurs. Plusieurs tests génétiques ont ainsi pu être développés et proposés à l’ensemble de ces acteurs. Ces tests permettent alors de raisonner les accouplements pour éviter la naissance de poulains porteurs d’anomalies congénitales ou de participer à la prédiction des couleurs de robe pour les éleveurs. Les praticiens vétérinaires équins ont ainsi un rôle majeur à jouer pour initier et promouvoir les recherches et les études en épidémiologie génétique, notamment en signalant les cas auprès de l’observatoire des anomalies génétiques équines.

Summary

GENETIC TESTS AVAILABLE FOR HORSES

Many genetic mutations involved in either the expression of genetic diseases, or in variations of horse coat colours have been identified over the last thirty years. These changes are attracting interest from various levels of the industry, including veterinarians, breeders and trainers. Several genetic tests have thus been developed and are available. It is possible to manage matings to avoid the birth of foals carrying congenital anomalies or for breeders to participate in the prediction of the coat colours using genetic tests. Veterinary practitioners thus have a major role to play in initiating and promoting research and studies in genetic epidemiology, in particular by reporting cases to the Equine Genetic Anomalies Observatory.

Key words

horse, genetics, hereditary diseases, coat colours, screening.
Le cheval n’est pas l’espèce qui a fait l’objet du plus grand nombre d’études en ce qui concerne la génétique et la génomique. Les animaux de rente tels que les bovins, les porcins ou les volailles ont été bien plus analysés et ce pour plusieurs raisons. La première est l’orientation marchande de telles filières en lien direct avec la consommation humaine et qui peut revêtir parfois un caractère de santé publique. La deuxième est le mode d’élevage qui, notamment pour ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de Pratique Vétérinaire Equine
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Pratique Vétérinaire Equine
Pratique Vétérinaire Equine, la revue de formation de référence des vétérinaires équins.
Abonné à Pratique Vétérinaire Equine, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK