Pratique Vétérinaire Equine n° 202 du 01/04/2019

Génétique

Dossier

Décrypter le cheval par la génomique

Marie Abitbol

Génétique
VetAgro Sup, Campus
vétérinaire de Lyon
1, avenue Bourgelat
69280 Marcy-l’Étoile

Les tests génétiques fournissent des indicateurs pour entretenir, entraîner et parfois soigner au mieux les chevaux. Dans ce cadre, le vétérinaire joue le rôle essentiel de conseiller pour l’éleveur et le propriétaire.

Résumé

L’espèce équine bénéficie de nos jours de nombreux tests ADN pour des affections héréditaires, des caractères d’intérêt (couleurs), des sensibilités à des maladies infectieuses et des prédispositions. Des panels de tests ADN permettent de tester un individu pour plusieurs dizaines de variants génétiques. Les caractères héréditaires équins possèdent des propriétés qui conditionnent l’utilisation et l’interprétation des tests : le vétérinaire joue alors un rôle central pour l’utilisation de ces tests. À l’avenir, il est probable que la médecine vétérinaire bénéficie de nouvelles évolutions de la génomique, avec l’arrivée de la pharmacogénétique et de la médecine équine personnalisée.

Summary

DEVELOPMENT OF EQUINE GENOMICS : THE BEGINNING OF PERSONALIZED MEDICINE

Today, the equine species benefits from numerous DNA tests for hereditary conditions, characters of interest (colours), susceptibility to infectious diseases and predispositions. It is possible to test an individual for several dozen genetic variants using DNA test panels. The use and interpretation of tests depend on the properties of the equine hereditary traits and the veterinarian plays a central role in the use of these tests. In the future, it is likely that veterinary medicine will benefit from new developments in genomics, with the advent of pharmacogenetics and personalized equine medicine.

Key words

horse, genetics, selection, DNA, screening.
L’avancée des connaissances en génétique puis en génomique équines, amorcée il y a 25 à 30 ans, a permis le développement d’outils de sélection des chevaux et des poneys de plus en plus performants. Ces outils, utilisés par les éleveurs et les vétérinaires, permettent désormais de planifier des accouplements de manière raisonnée, de prédire la survenue de différents caractères, désirés ou délétères, de prédispositions, favorables ou défavorables, chez le futur poulain et ainsi d’adapter les conditions de vie, d’entraînement et ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de Pratique Vétérinaire Equine
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Pratique Vétérinaire Equine
Pratique Vétérinaire Equine, la revue de formation de référence des vétérinaires équins.
Abonné à Pratique Vétérinaire Equine, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK