Pratique vétérinaire équine n° 201 du 01/01/2019

Toxicologie

Dossier

Les maladies du cheval au pâturage

Benoît Renaud*, Anne-Christine François**, Serge Rouxhet***, Claude Dopagne****, Christel Marcillaud-Pitel*****, Pascal Gustin******, Dominique-Marie Votion*******


*Pôle équin, Fundamental
and Applied Research for
Animals and Health
(Farah),
faculté de médecine
vétérinaire, université de
Liège, quartier Vallée
2, avenue de Cureghem,
4000 Liège, Belgique
**Département des
sciences fonctionnelles
(pharmacologie,
pharmacothérapie et
toxicologie), Farah, faculté de
médecine vétérinaire,
université de Liège
***aCREA-ULiège,
département biologie,
écologie et évolution,
faculté des sciences,
université de Liège, quartier
Vallée 1, chemin de la
Vallée, 4000 Liège
****aCREA-ULiège,
département biologie,
écologie et évolution,
faculté des sciences,
université de Liège, quartier
Vallée 1, chemin de la
Vallée, 4000 Liège
*****Réseau
d’épidémiosurveillance en
pathologie équine (Respe),
4, rue Nelson-Mandela,
14280 Saint-Contest
******Département des
sciences fonctionnelles
(pharmacologie,
pharmacothérapie et
toxicologie), Farah, faculté de
médecine vétérinaire,
université de Liège
*******Pôle équin, Fundamental
and Applied Research for
Animals and Health
(Farah),
faculté de médecine
vétérinaire, université de
Liège, quartier Vallée
2, avenue de Cureghem,
4000 Liège, Belgique

L’érable sycomore est l’arbre incriminé. Limiter l’ingestion des plantules au printemps et des samares à l’automne constitue la principale mesure de prévention, mais d’autres sources potentielles d’intoxication existent.

Résumé

La myopathie atypique est une intoxication mortelle qui affecte les équidés en prairie. L’ingestion d’une toxine présente dans les graines de l’érable sycomore a été identifiée comme le primum movens de cette maladie saisonnière. Cet article passe en revue les sources connues de la toxine et rapporte des voies secondaires de contamination.

Summary

Atypical myopathy: known and suspected sources of intoxication

Atypical myopathy is a fatal intoxication that affects grazing equids. The ingestion of a toxin present in the seeds of the sycamore maple has been identified as the main cause of this seasonal disease. The known sources of intoxication are reviewed, and secondary routes of contamination are described in this article.

Key words

toxicology, horse, atypical myopathy, tree, sycamore maple.
La myopathie atypique est une intoxication saisonnière dont peuvent être victimes les équidés gardés en pâture [10]. Elle touche l’ensemble des équidés et aucun lien avec la rusticité ni aucune prédisposition raciale n’ont été établis [10, 21]. Les animaux atteints présentent un syndrome de rhabdomyolyse aigu à l’issue souvent fatale [19, 22]. La maladie se caractérise par la survenue brusque d’une faiblesse généralisée, de raideurs, d’un psychisme déprimé, d’un décubitus latéral, d’une myoglobinurie, d’une tachycardie et d’une sudation. Ces signes ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de Pratique Vétérinaire Equine
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Pratique Vétérinaire Equine
Pratique Vétérinaire Equine, la revue de formation de référence des vétérinaires équins.
Abonné à Pratique Vétérinaire Equine, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK