Pratique vétérinaire équine n° 201 du 01/03/2019

MALADIES INFECTIEUSES

Cahier scientifique

Article de synthèse

Andrés Losada*, Sylvie Lecollinet**, Cécile Beck***, Stéphan Zientara****


*Clinique équine
École nationale vétérinaire d’Alfort
7, avenue du Général-de-Gaulle
94700 Maisons-Alfort
**Unité mixte de recherche en virologie
Agence nationale de sécurité sanitaire
14, rue Pierre-et-Marie-Curie
94700 Maisons-Alfort
***Unité mixte de recherche en virologie
Agence nationale de sécurité sanitaire
14, rue Pierre-et-Marie-Curie
94700 Maisons-Alfort
****Unité mixte de recherche en virologie
Agence nationale de sécurité sanitaire
14, rue Pierre-et-Marie-Curie
94700 Maisons-Alfort

La peste équine constitue un risque émergent pour l’Europe. Il convient d’en connaître les signes afin de pouvoir identifier aisément les cas suspects.

Résumé

La peste équine est une maladie létale due à un arbovirus (African horse sickness virus). Elle affecte tous les équidés et a causé à plusieurs reprises d’importantes épizooties en Afrique du Nord et en Europe du Sud. L’émergence inattendue d’un virus proche, le virus de la fièvre catarrhale ovine, dans le nord de l’Europe en 2006, rend légitime la crainte d’une introduction du virus de la peste équine sur le territoire français. Afin de pouvoir lutter efficacement contre la peste équine en cas d’émergence, le praticien équin, au cœur du dispositif de surveillance, doit savoir détecter précocement les premiers cas cliniques pour parvenir à établir rapidement des mesures de contrôle de la maladie. Cet article fournit un aperçu de l’agent, de l’épidémiologie, de la transmission et des présentations cliniques.

Summary

African horse sickness: aetiology, epidemiology and pathogenesis

African horse sickness is a fatal disease caused by an arbovirus (African horse sickness virus [AHSV]). It affects all equids and has repeatedly caused major epizootics in north Africa and southern Europe. There is a legitimate fear that African horse sickness virus may be introduced in France because there was an unexpected emergence of a closely related virus, the bluetongue virus, in northern Europe in 2006. The equine practitioner plays a central role in the surveillance system and must be able to detect the first clinical cases early, in order to quickly establish measures to control and effectively fight against the disease in case of AHSV incursions. This article provides an overview of the virus, and its epidemiology, transmission and clinical presentations.

Key words

African horse sickness, arbovirus, Culicoides, pulmonary, cardiac.
La peste équine est une maladie infectieuse exotique, non contagieuse. Les premiers cas rapportés datent du xive siècle [10]. La peste est connue internationalement pour son fort potentiel de mortalité, principalement chez les équidés [23]. L’infection est causée par le virus de la peste équine (African horse sickness virus [ahsv]), dont il existe neuf sérotypes antigéniques. Ce virus est transmis par certaines espèces d’arthropodes hématophages du genre Culicoides, dont les espèces C. imicola et C. bolitinos, en particulier [6]. La peste ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de Pratique Vétérinaire Equine
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Pratique Vétérinaire Equine
Pratique Vétérinaire Equine, la revue de formation de référence des vétérinaires équins.
Abonné à Pratique Vétérinaire Equine, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK