Pratique vétérinaire équine n° 199 du 01/07/2018

DENTISTERIE

Cahier scientifique

Article de synthèse

Knut Nottrott*, Marine Truffet**, Pierre Chuit***, Jean-Luc Cadoré****


*VetAgro Sup, Campus vétérinaire de Lyon, Département hippique, F-69280 Marcy-l’Étoile
**2, rue des Figuiers, 63350 Saint-Laure
***2, rue des Figuiers, 63350 Saint-Laure
****Case postale 107, 1297 Founex, Suisse
*****VetAgro Sup, Campus vétérinaire de Lyon, Département hippique, F-69280 Marcy-l’Étoile

En dentisterie équine, les nouvelles procédures mini-invasives réduisent les complications et le temps de rétablissement. Elles deviennent donc désormais le traitement de choix.

Résumé

Grâce à l’évolution des techniques vétérinaires, des procédures anciennes et établies sont de plus en plus fréquemment remplacées par de nouveaux procédés dits mini-invasifs. C’est notamment le cas en dentisterie équine, spécialité dans laquelle les techniques d’extraction des dents mâchelières permanentes ont subi d’importants changements. La connaissance des diverses méthodes existantes donne au praticien équin la possibilité d’adapter au mieux ses soins au cheval, pour une meilleure efficacité.

Summary

THE DEVELOPMENT OF TECHNIQUES TO MANAGE PERMANENT PREMOLAR AND MOLAR TEETH IN HORSES

Old and established procedures are more and more frequently replaced by new so-called mini-invasive procedures as veterinary techniques are developed. This is particularly the case for the specialist field of equine dentistry, where techniques for extracting permanent jaw teeth have undergone significant changes. Knowledge of the various existing methods gives the equine practitioner the opportunity to provide the most suitable and effective care for each individual.

Key words

horse, extraction, teeth, equine dentistry, buccotomy, standing surgery.
Les affections des dents prémolaires et molaires permanentes (l’ensemble constituant les dents mâchelières) ont une forte prévalence (23 à 80 %) chez le cheval, et leur investigation requiert du vétérinaire équin une attention particulière et un équipement spécifique et adapté, ou bien l’intervention d’un vétérinaire spécialiste en dentisterie équine [4, 33]. En dehors des nivellements dentaires et d’autres traitements d’entretien, la plupart des interventions de dentisterie consistent en des extractions de dents atteintes (exodontie). Il existe des techniques endodontiques(1) qui permettent la ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de Pratique Vétérinaire Equine
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Pratique Vétérinaire Equine
Pratique Vétérinaire Equine, la revue de formation de référence des vétérinaires équins.
Abonné à Pratique Vétérinaire Equine, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK