Pratique vétérinaire équine n° 199 du 01/07/2018

Edito

Claire de Fourmestraux

En raison de l’ensemble des outils mis à la disposition du vétérinaire (bilan hémato-biochimique, échographie, cystoscopie, analyses urinaires, biopsie rénale, entre autres), le diagnostic des atteintes de l’appareil urinaire du cheval est de plus en plus précis, ce qui favorise une prise en charge chirurgicale adaptée et précoce, lorsque celle-ci est indiquée. La chirurgie urinaire est variée, incluant des approches et des techniques plus ou moins complexes en constante évolution afin de limiter l’invasivité des procédures et d’améliorer le pronostic associé ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de Pratique Vétérinaire Equine
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Pratique Vétérinaire Equine
Pratique Vétérinaire Equine, la revue de formation de référence des vétérinaires équins.
Abonné à Pratique Vétérinaire Equine, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK