Pratique vétérinaire équine n° 199 du 01/07/2018

Chirurgie urinaire

Dossier

Chirurgie urinaire chez le cheval

Fabrice Rossignol

Clinique vétérinaire de
Grosbois
94470 Boissy-Saint-Léger

Plusieurs techniques sont décrites pour la prise en charge de l’urolithiase vésicale. Les avantages et les inconvénients de chacune sont présentés afin que le praticien puisse choisir la plus adaptée à son cas.

Résumé

Le signe clinique le plus fréquent en cas d’urolithiase vésicale chez le cheval est l’hématurie, souvent associée à une strangurie, une pollakiurie, ou une dysurie avec incontinence. Le diagnostic se fait par palpation transrectale et peut être précisé par l’échographie et la cystoscopie. L’approche chirurgicale des calculs vésicaux concerne essentiellement le cheval mâle. La jument présente un urètre plus court, large et facilement accessible. Les calculs peuvent ainsi être retirés manuellement soit directement, soit après sphinctérotomie urétrale.

Chez le mâle, l’abord chirurgical est plus délicat et diverses techniques sont décrites : laparocystotomie directe ou assistée par laparoscopie, écrasement mécanique du calcul par urétrotomie périnéale, cystotomie par abord pararectal, lithotripsie électrohydraulique ou au laser. Chaque technique présente des avantages et des inconvénients, et il convient de décider au cas par cas, en fonction de son expérience, de l’équipement de la clinique et des attentes du propriétaire.

Summary

SURGICAL APPROACH TO BLADDER UROLITHIASIS IN ADULT HORSES

The most common clinical sign in case of bladder urolithiasis in the horse is hematuria, often associated with stranguria, pollakiuria, and dysuria with incontinence. Diagnosis is made by rectal palpation, and can be associated with ultrasonography and cystoscopy. Surgical approach is only indicated in male horses. Females have a short, wide and accessible urethra that allows manual removal, with or without urethral sphincterotomy.

In males, surgical approaches are more challenging and reported techniques are as follows : laparocystotomy with or without laparoscopy, physical crushing of the calculus through perineal urethrotomy, pararectal cystotomy, electrohydraulic or laser lithotripsy. Each technique presents some advantages and disadvantages and this should be discussed with the owner, according to surgeon’s experience, surgical equipment and facilities, and expectations of the owner.

Key words

urolithiasis, bladder, surgery, horse.
Contrairement à ce qui existe chez l’homme et chez les petits animaux, les indications chirurgicales de l’appareil urinaire sont relativement rares chez le cheval. Chez les poulains, les ruptures vésicales interviennent lors de la parturition et ont une prévalence entre 0,5 et 2,5 % selon les études [22]. Cette affection est beaucoup plus rare chez le cheval adulte, où la chirurgie de la vessie est essentiellement indiquée pour l’exérèse des calculs vésicaux (encadré). L’abord chirurgical de la vessie est délicat chez ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
de Pratique Vétérinaire Equine
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Pratique Vétérinaire Equine
Pratique Vétérinaire Equine, la revue de formation de référence des vétérinaires équins.
Abonné à Pratique Vétérinaire Equine, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK