Pratique vétérinaire équine n° 198 du 01/04/2018

MALADIES INFECTIEUSES

Cahier scientifique

Vu, lu, entendu…

Margherita Manfrin

Un test sérologique permet de distinguer les chevaux infectés naturellement des chevaux vaccinés.

La fièvre West Nile est une maladie virale zoonotique. Le cheval peut être une sentinelle de l’infection, mais dans les zones d’intense circulation du virus, où des protocoles de vaccination ont été mis en place, la distinction entre chevaux infectés naturellement et chevaux vaccinés est essentielle. Le développement d’un test sérologique permet cette différenciation, grâce à la détection ou non d’une protéine structurale (NS1). Deux protéines du virus West Nile sont en effet reconnues comme fortement immunogènes : la glycoprotéine E ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de Pratique Vétérinaire Equine
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Pratique Vétérinaire Equine
Pratique Vétérinaire Equine, la revue de formation de référence des vétérinaires équins.
Abonné à Pratique Vétérinaire Equine, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK