Pratique vétérinaire équine n° 198 du 01/04/2018

Médecine interne

Dossier

L’appareil urinaire du cheval adulte : imagerie et troubles fonctionnels

Marianne Depecker

Clinique équine
de Conques
33420 Saint-Aubin-de-Branne

Les reins sont des organes particulièrement sensibles aux troubles hémodynamiques. Une surveillance de leur fonction et une prise en charge rapide sont essentielles pour les préserver de dommages irréversibles.

Résumé

L’insuffisance rénale aiguë chez le cheval est principalement secondaire à une hypoperfusion ou à l’exposition à des substances néphrotoxiques. Elle se caractérise par une déshydratation, de l’abattement, de l’anorexie, une augmentation de l’urée et de la créatinine sériques, et des perturbations électrolytiques et acidobasiques. Le diagnostic est étayé par l’analyse du sang et des urines, l’échographie ou la biopsie rénale. Le traitement repose sur la gestion de la cause primaire, sur une fluidothérapie précoce, sur la correction des déséquilibres ioniques et sur l’utilisation judicieuse de diurétiques et de vasopresseurs lors d’oligurie persistante. Certains cas de glomérulonéphrite et de néphrite interstitielle peuvent aussi bénéficier d’une corticothérapie. Le pronostic dépend de la durée d’évolution, de la réponse au traitement initial et du développement éventuel de complications.

Summary

ACUTE RENAL FAILURE IN EQUINES

Acute renal failure in horses is mainly secondary to hypoperfusion, or exposure to nephrotoxic substances. It is characterised by dehydration, depression, anorexia, increased serum-urea and -creatinine concentrations, and electrolyte and acid-base disturbances. The diagnosis is established by blood and urine analysis, ultrasound or kidney biopsy. Treatment is based on the management of the primary cause, early fluid therapy, the correction of ionic imbalances and the judicious use of diuretics and vasopressors in persistent oliguria. Some cases of glomerulonephritis and interstitial nephritis may also benefit from corticosteroid therapy. The prognosis depends on the duration of evolution, the response to the initial treatment and the potential development of complications.

Key words

interstitial nephritis, tubular necrosis, glomerulonephritis, fluid therapy
L’insuffisance rénale aiguë (IRA) est définie comme la diminution soudaine du taux de filtration glomérulaire (TFG). Elle se caractérise par une augmentation rapide et persistante de l’urée et de la créatinine sérique et par des perturbations hydriques, électrolytiques et acido-basiques (encadré). ÉtiologieL’IRA sensu lato est divisée en trois catégories, dépendantes de l’origine de l’atteinte : – IRA prérénale : diminution de la perfusion rénale sans atteinte cellulaire associée ; – IRA sensu stricto (ou intrinsèque) : atteinte directe du parenchyme rénal. Il est possible de distinguer la nécrose tubulaire ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
de Pratique Vétérinaire Equine
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Pratique Vétérinaire Equine
Pratique Vétérinaire Equine, la revue de formation de référence des vétérinaires équins.
Abonné à Pratique Vétérinaire Equine, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK