Pratique vétérinaire équine n° 197 du 01/01/2018

Toxicologie

Dossier

Les affections hépatiques : actualités

Clémence Loublier*, Peggy Moreau**, Carla Cesarini Latorre***


*Équipe du
Dr Bertrand Franquet,
5, route de Berchères,
28260 Rouvres
**Clinique équine
de la Boisrie,
61500 Chailloué
***Clinique vétérinaire
universitaire,
université de Liège,
avenue de Cureghem 5D,
B41 quartier vallée 2,
4000 Liège, Belgique

Plusieurs types de toxiques peuvent affecter le foie. Un guide pour les prélèvements utiles à réaliser et les autres démarches à suivre vous sont fournis.

Résumé

Qu’ils soient au box ou au pâturage, les chevaux sont susceptibles d’être intoxiqués de manière directe, après une ingestion de plantes notamment, ou indirecte, par contamination de l’aliment ou de l’eau. Il existe de nombreux toxiques hépatiques. L’identification de l’agent responsable de l’intoxication n’est pas aisée et les prélèvements doivent être judicieusement choisis. L’objectif de cet article est de proposer une démarche pratique lors d’une suspicion d’hépatopathie toxique, incluant les éléments permettant de soupçonner, puis de confirmer l’intoxication hépatique, et, enfin, les traitements à mettre en place.

Summary

EQUINE TOXIC HEPATOPATHIES IN PRACTICE

Boxed or at pasture horses are susceptible to be intoxicated directly after ingestion of plants in particular, or indirectly by contamination of food or water. There are many liver toxins. The identification of the agent responsible for intoxication is not easy and samples must be carefully chosen. The objective of this article is to propose a practical approach to cases of suspected toxic hepatopathy. The elements that lead the practitioner to suspect an intoxication, confirmation of the hepatic intoxication and finally treatments to be put in place are discussed.

Key words

equine, intoxication, liver, mycotoxin, pyrrolizidine
Les affections hépatiques sont communément rencontrées dans la pratique équine [7]. Le métabolisme et la détoxification de substances absorbées par le système gastro-intestinal et arrivant par la circulation portale sont parmi les fonctions principales du foie. Cet organe est donc susceptible d’être affecté assez rapidement après l’ingestion de toxiques, soit directement par l’agent hépatotoxique, soit après biotransformation en de potentiels métabolites hépatotoxiques [3]. Les toxiques affectant le foie peuvent être de nature biologique, comme les plantes (spp. Panicum, Xanthium, Lantana, Senecio, Crotalaria, ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
de Pratique Vétérinaire Equine
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Pratique Vétérinaire Equine
Pratique Vétérinaire Equine, la revue de formation de référence des vétérinaires équins.
Abonné à Pratique Vétérinaire Equine, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK