Pratique vétérinaire équine n° 197 du 01/01/2018

Edito

Stéphane Pronost*, Pierre-Hugues Pitel**

Chez le cheval, les affections hépatiques sont assez fréquentes. Néanmoins, environ 50 % des biopsies sont classifiées comme hépatopathies indéterminées. Le foie, dont une des fonctions essentielles est le nettoyage du sang, entre en contact avec de nombreuses substances potentiellement dangereuses. Mais sa grande capacité à se régénérer en réparant ou en remplaçant les tissus atteints peut paradoxalement rendre le diagnostic du praticien plus difficile. S’il convient de différencier les insuffisances hépatiques des maladies pour lesquelles le cheval présente peu ou ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
de Pratique Vétérinaire Equine
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Pratique Vétérinaire Equine
Pratique Vétérinaire Equine, la revue de formation de référence des vétérinaires équins.
Abonné à Pratique Vétérinaire Equine, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK