Pratique vétérinaire équine n° 197 du 01/01/2018

RÈGLES D’ÉCRITURE SCIENTIFIQUE

Cahier scientifique

Médecine factuelle

Jean-Michel Vandeweerd

Université de Namur (UNamur)
Urvi-Narilis (Unité de recherche
vétérinaire intégrée-NamurResearch Institue for Life Sciences)
Rue de Bruxelles,
61, 5000 Namur,
Belgique
jean-michel.vandeweerd@fundp.ac.be Clinique vétérinaire équine
18, rue des Champs,
La Brosse
78470 Saint-Lambert-des-Bois

Pour limiter les biais dans une étude, il convient de constituer un groupe contrôle. Cela n’étant pas facile rétrospectivement, les études prospectives et celles multicentriques seraient à privilégier.

Résumé

Les praticiens équins observent un nombre important de cas au cours de leur vie professionnelle. Il est important qu’ils décrivent leur expérience et prouvent leurs hypothèses. Les essais cliniques sont rarement réalisés dans le cadre de la pratique privée. L’observation de cohorte reste possible de façon prospective, mais elle est plus souvent menée rétrospectivement. Les relecteurs de ce type de publication réclament, à juste titre, que l’étude comprenne un groupe dit “contrôle” ou “témoin” comparé au groupe d’intérêt. Il s’agit de constituer deux groupes d’individus similaires ne différant que par l’intervention ou l’exposition à l’étude. Cela reste difficile pour différentes raisons en pratique équine.

Summary

WRITING A SCIENTIFIC ARTICLE : THE IMPORTANCE OF THE CONTROL GROUP

Equine practitioners observe a significant number of cases during their working lives. It is important that this experience is described and suspected diagnoses proved. Clinical trials are rarely conducted in private practice. Cohort observation remains possible prospectively but is more often conducted retrospectively. Reviewers of case-report based type articles rightly claim that the study should include a group called the “control” or “witness” group, which can be compared to the group of interest. Two groups of similar individuals differing only by the intervention or the exposure to the study are constituted. This remains difficult for various reasons in equine practice.

Key words

Control group, retrospective study, prospective study, biais
Les praticiens sont à la source des cas cliniques intéressants. Il est important qu’ils participent autant que possible à la diffusion de leur expérience par des publications scientifiques. Il peut s’agir de descriptions d’une série de cas [3]. Cependant, de nos jours, les éditeurs acceptent ce type d’article seulement lorsqu’une manifestation très particulière d’une maladie ou qu’une gestion originale d’un cas sont décrites. Ils favorisent en général des études plus analytiques dans lesquelles les résultats des observations menées sont utilisés ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
de Pratique Vétérinaire Equine
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Pratique Vétérinaire Equine
Pratique Vétérinaire Equine, la revue de formation de référence des vétérinaires équins.
Abonné à Pratique Vétérinaire Equine, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK