Pratique vétérinaire équine_Hors Série n° 018 du 01/01/2018

Chirurgie

Maarten Haspeslagh*, Ann Martens**


*Département de chirurgie
et d’anesthésiologie
des animaux domestiques
École vétérinaire
de l’université de Gand
Salisburylaan 133
9820 Merelbeke
Belgique
maarten.haspeslagh@ugent.be

Les candidats à la chirurgie doivent être choisis scrupuleusement et des précautions strictes mises en place, notamment lors de l’exérèse des sarcoïdes.

Résumé

Chez le cheval, les tumeurs cutanées les plus fréquentes sont les sarcoïdes, les carcinomes épidermoïdes et les mélanomes. Il est souvent possible de réaliser leur exérèse chirurgicale, même s’il existe d’autres alternatives thérapeutiques. Cependant, pour que l’intervention soit bénéfique, il est particulièrement important de sélectionner avec soin les candidats à la chirurgie et d’appliquer des techniques spécifiques selon la localisation et le type de tumeur. Cet article présente en détail les directives quant au choix des candidats à la chirurgie et au mode d’exérèse chirurgicale des sarcoïdes, des carcinomes épidermoïdes et des mélanomes chez le cheval.

Summary

Surgical excision of cutaneous tumours in the horse: a practical guideline

Equine sarcoids, squamous cell carcinomas and melanomas are the most common skin tumours in horses. While different treatments exist, surgical excision of these tumours is often possible. Nevertheless, careful selection of cases amenable for surgery is very important for a beneficial outcome and specific techniques are to be used, depending on the location and type of tumour. Detailed instructions are given on how to select cases for surgery and perform surgical excision on equine sarcoids, squamous cell carcinomas and melanomas in horses.

Key words

equine sarcoid, squamous cell carcinoma, melanoma, excision, skin tumour
Les sarcoïdes, les carcinomes épidermoïdes et les mélanomes sont les trois types de tumeurs cutanées les plus fréquents chez le cheval (par ordre décroissant d’importance) [12]. En général, elles pourraient être toutes retirées chirurgicalement, cependant, il existe aussi d’autres traitements qui doivent être envisagés si nécessaire. En effet, l’exérèse chirurgicale n’est pas toujours la meilleure approche, ni même, dans certains cas particuliers, réalisable. Quel que soit le type de tumeur, la réussite de l’intervention repose sur la sélection adaptée des ...

Accès réservé
Vous avez acheté le numéro spécial cette année ?
Identifiez-vous

Abonné à Pratique Vétérinaire Equine, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK