Pratique vétérinaire équine_Hors Série n° 017 du 01/01/2017

Gestion des affections

Charlotte Degien

Cabinet vétérinaire
des Cigognes,
rue de la Loire,
44360 Cordemais
clinvet.cigognes@gmail.com

Lors de la gestion d’une affection concomitante à la gestation, le stress fœtal doit être considéré et limité au minimum. Une évaluation fine du rapport bénéfice/risque de chaque acte est importante avant toute intervention.

Résumé

Il convient de s’assurer du rapport bénéfice/risque apporté par l’exécution de chaque acte chez une jument gestante. Les actes à orientation diagnostique devront être privilégiés, comme la palpation transrectale et l’échographie transrectale et abdominale, indispensables également à la confirmation de la gestation. Les examens complémentaires sont réalisés comme chez tout autre cheval adulte, en tenant compte des modifications anatomiques apportées par la gestation. L’anesthésie et la chirurgie (sauf les vulvoplasties) ne sont pratiquées qu’en cas d’urgence ou lorsque des solutions alternatives ne sont pas envisageables. Les actes de médecine préventive sont similaires à ceux effectués chez les autres adultes en respectant les protocoles et les molécules adaptés aux juments gestantes. Chaque acte exécuté doit limiter le plus possible le stress fœtal.

Summary

PROCEDURES THAT MAY OR MAY NOT BE PERFORMED

It is imperative to provide a benefit/risk ratio for each procedure performed in a pregnant mare. Diagnostic procedures, such as transrectal palpation and transrectal and abdominal ultrasound should be favoured and are also essential for pregnancy confirmation. Complementary examinations are performed as in any other adult horse, taking into account the anatomical changes brought about by the pregnancy. Anaesthesia and surgery (except vulvoplasty) are performed only in cases of emergency or where alternative solutions are not feasible. Preventive medicine procedures are similar to those for other adult horses, taking into account the protocols and drugs suitable for use in pregnant mares. Foetal stress should be limited as far as possible during each procedure performed.

Key words

gestation, transrectal palpation, ultrasound, complementary examinations, foetal stress.
La conduite à tenir lors du suivi médical d’une jument gestante tient compte de son état physiologique et amène le vétérinaire à se poser systématiquement la question suivante : « Que puis-je faire ou non chez cet animal ? » L’objectif in fine est de réaliser ce qui est nécessaire pour mener à bien cette gestation, c’est-à-dire garder la jument en bonne santé jusqu’au poulinage, et de préserver la vie du fœtus. Le stress de celui-ci étant une cause importante d’avortement et de prématurité, ...

Accès réservé
Vous avez acheté le numéro spécial cette année ?
Identifiez-vous

Abonné à Pratique Vétérinaire Equine, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK