Un cas d’envenimation humaine par un colubridé de compagnie, un Heterodon nasicus

Lucas Flenghi et coll. | 01.02.2018 à 14:26:08 |
© C. BULLIOT

Un propriétaire de serpent, Heterodon nasicus, est mordu par son reptile à l’occasion d’un nourrissage. Des symptômes d’envenimation comprenant notamment œdème et hémorragie apparaissent rapidement et évoluent jusqu’à la prise en charge du patient par un service d’urgence 14 heures après la morsure. Une intervention chirurgicale est menée pour cureter une phlyctène. La victime garde des séquelles 5 mois après la morsure avec une mobilité du doigt mordu diminuée de 50%. Les propriétaires, les praticiens et le personnel soignant doivent avoir connaissance d’une dangerosité potentielle et manipuler cette espèce avec précaution.

Lucas Flenghi et coll.
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK