Thrombocytopénie à médiation immune primaire chez un chien

Christophe Bourguignon et coll. | 02.03.2017 à 15:29:23 |
Chien présenté avec un purpura évolutif.
© J. BÉGUIN

Un bichon âgé de 8 ans présente un purpura d’évolution aiguë. Une thrombocytopénie marquée et une anémie modérée sont mises en évidence. Un diagnostic de thrombocytopénie à médiation immune primaire (TMIP) est établi après l'exclusion des autres causes de cette affection. L’hypothèse d’anémie par saignements a été retenue, qui a motivé une transfusion sanguine. Un traitement immunomodulateur de prednisolone avec ajout de ciclosporine permet la rémission clinique de l’animal.

Les thrombocytopénies ont des origines multiples. Celles à médiation immune primaire, diagnostiquées par éliminations des autres causes, se traitent par l’administration de glucocorticoïdes à dose immunomodulatrice. En cas d’échec, d’autres immunomodulateurs peuvent être utilisés avec les limites et les précautions habituelles des chimiothérapies.

Christophe Bourguignon et coll.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application