Propriétés pharmacologiques et toxicologiques des antiparasitaires externes

Florence Buronfosse-Roque et coll. | 31.03.2017 à 14:03:49 |
Suspicion de pemphigus foliacé faisant suite à l’application d’un spot-on antiparasitaire.
© C. BLANCKAERT

De nombreuses spécialités pharmaceutiques de compositions et de formulations différentes sont disponibles pour le traitement antiparasitaire externe des carnivores domestiques. Si cette diversité est intéressante pour la mise en place des traitements, il est parfois difficile de s’y retrouver et d’avoir à disposition l’ensemble des informations disponibles pour faire des choix ou prendre en charge des animaux traités avec des médicaments dont le praticien n’a pas l’habitude, et ce d’autant plus que les informations disponibles sont parfois très hétérogènes. L'objectif de cet article est d’envisager les données disponibles pour chaque substance active, sur les plans pharmacodynamique, pharmacocinétique et toxicologique.

Florence Buronfosse-Roque et coll.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK