Physiopathologie des brûlures

Édouard Martin et coll. | 09.04.2018 à 11:23:53 |
© D.R.

Les chiens brûlés victimes d’incendie sont peu fréquents. Avoir une bonne connaissance de la physiopathologie sous-jacente est toutefois important pour pouvoir rapidement mettre en place des traitements adaptés à l’évolution de chaque animal.

 

Édouard Martin et coll.
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK