Physiopathologie des brûlures

Édouard Martin et coll. | 09.04.2018 à 11:23:53 |
© D.R.

Les chiens brûlés victimes d’incendie sont peu fréquents. Avoir une bonne connaissance de la physiopathologie sous-jacente est toutefois important pour pouvoir rapidement mettre en place des traitements adaptés à l’évolution de chaque animal.

 

Édouard Martin et coll.
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application