La dermatose nodulaire contagieuse : le risque d’introduction en France

Claude Saegerman et coll. | 09.04.2018 à 15:20:22 |
© K. DE CLERCQ, CODA-CERVA

Le risque d’introduction de la dermatose nodulaire contagieuse en France est abordé à la suite des travaux d’un comité d’experts auprès de l’Anses. Cette maladie virale vectorielle transfrontalière est hautement contagieuse chez les bovins. Après Chypre et la Grèce, elle s'est rapidement propagée dans les Balkans en 2016. La transmission indirecte par des vecteurs prédomine à faible distance. Celle entre troupeaux éloignés et entre pays s’effectue généralement via des mouvements de bovins infectés ou des vecteurs accompagnant des camions à bestiaux. Même si les probabilités d’introduction ont été estimées « extrêmement faibles à faibles » dans le contexte 2017, les mesures de précaution pour le commerce d’animaux vivants originaires de la zone à risque sont cruciales pour les pays indemnes.

 

Claude Saegerman et coll.
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK