L’examen cytologique des liquides d’effusion cavitaire

05.02.2018 à 15:45:08 |
© E. RAMERY

Lors d’épanchement cavitaire, l’analyse du liquide peut être riche en informations pertinentes. La détermination du type d’effusion (transsudat, transsudat modifié ou exsudat) apporte une première orientation. L’examen cytologique va plus loin, permettant notamment de déterminer le type d’inflammation et d’identifier la présence de microorganismes, de cellules néoplasiques, ou autres éléments diagnostiques (par exemple bile). Des examens biochimiques et de biologie moléculaire peuvent être réalisés en complément pour affermir le diagnostic.  

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK