Aspergillose naso-sinusale chez le chien

Fabrizio di Virgilio et coll. | 29.08.2017 à 14:27:01 |
Images rhinoscopiques montrant des plaques fongiques à la cavité nasale droite chez un berger malinois mâle castré de 8 ans.
© R. TERRAGNI

L’aspergillose naso-sinusale est l’une des principales causes de rhinite chronique chez le chien. Orienté par le tableau clinique, le diagnostic peut s’effectuer par sérologie, mais l’imagerie médicale de désuperposition et la rhinoscopie sont souvent indispensables. Elles permettent d’établir un bilan lésionnel utile pour la mise en place du traitement. L’administration topique d’imidazoles apporte un meilleur taux de réussite que le traitement systémique si les lésions osseuses ne sont pas trop étendues.

Fabrizio di Virgilio et coll.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK