Angiostrongylose oculaire chez un cavalier king charles

Mario Cervone et coll. | 09.04.2018 à 14:25:31 |
© M. CERVONE, L. BOUHANNA

Un chien mâle castré cavalier king charles est présenté pour l'exploration d'un blépharospasme et d'un sévère larmoiement évoluant depuis quelques jours. L'examen biomicroscopique en lampe à fente met en évidence un parasite vivant dans la chambre antérieure de l'œil gauche. Une extraction chirurgicale du parasite est réalisée. Les examens morphologiques et moléculaires permettent l'identification d'une femelle adulte d'Angiostrongylus vasorum. Un examen des selles par la méthode de Baermann est pratiqué à la recherche d’un foyer parasitaire vasculaire pulmonaire. Il se révèle positif pour la présence de larves L1 d'A. vasorum. Un traitement à base de fenbendazole par voie orale est mis en place pendant 21 jours. Au contrôle 7 jours plus tard, les signes oculaires ont disparu et un contrôle des selles par la méthode de Baermann s’avère négatif pour la présence de larves d'A. vasorum 1 mois après.

Mario Cervone et coll.
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK