Anémie hémolytique chez une vache laitière

Hélène Michaux et coll. | 31.03.2017 à 15:41:39 |
© H. MICHAUX

Une vache prim’holstein présente une soudaine chute de production laitière associée à une grande pâleur des muqueuses et à de la fièvre. Une anémie sévère est suspectée à l’examen clinique. Des analyses hématologiques et biochimiques mettent en évidence une anémie régénérative avec une anisocytose et une hyperbilirubinémie, en faveur d’une anémie hémolytique d’origine infectieuse ou auto-immune. Une transfusion de 10 l de sang le soir même, puis l’administration d’antibiotiques et de corticoïdes permettent la guérison de l’animal.

Hélène Michaux et coll.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application