Un cas de détresse respiratoire
chez un chiot berger australien

Anaïs Lamoureux et coll. | 11.07.2014 à 10:43:10 |
©

Un chiot berger australien de 2 mois et demi est présenté en consultation d’urgence pour des difficultés respiratoires évoluant depuis son acquisition et s’aggravant depuis 5 jours. Les différents examens complémentaires réalisés orientent le diagnostic vers une parasitose pulmonaire. La mort de l’animal survient le lendemain de l’admission. L’autopsie, associée aux examens histologique et parasitologique, met en évidence une angiostrongylose pulmonaire très sévère.
Ce cas est l’occasion de souligner l’expansion de l’angiostrongylose. Il permet également d’évoquer les différents tests diagnostiques à la disposition du clinicien, ainsi que les traitements curatifs et préventifs disponibles.

Anaïs Lamoureux et coll.

Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK