Principes et équipement pour la neurostimulation et l’échographie

Stephan Mahler | 06.03.2014 à 15:22:32 |
©

Les anesthésiques locaux sont les médicaments les plus efficaces pour empêcher le signal douloureux d’être perçu. La neurostimulation et l’échographie ont révolutionné leur usage en anesthésie locorégionale. La neurostimulation utilise des impulsions électriques délivrées par une aiguille. La technique consiste à rapprocher cette aiguille du nerf à bloquer, en observant les contractions musculaires obtenues. Une contraction musculaire de forte intensité, obtenue avec une intensité de stimulation faible suggère que l’aiguille est à proximité du nerf. L’échographie permet d’identifier les nerfs, de suivre la progression de l’aiguille en toute sécurité et finalement d’observer la diffusion de l’anesthésique local autour du nerf. Les deux techniques peuvent être utilisées conjointement.

Stephan Mahler
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK