INTÉRÊT DE L’ANTIBIOTHÉRAPIE INHALÉE LORS D’AFFECTIONS RESPIRATOIRES CHEZ LE CHAT - Le Point Vétérinaire n° 437 du 01/01/2023
Le Point Vétérinaire n° 437 du 01/01/2023

PNEUMOLOGIE FÉLINE

Thérapeutique

Salomé Prigent*, Juan Hernandez**, Hervé Pouliquen***, Yassine Mallem****


*Service de médecine interne
des animaux de compagnie
**Unité de pharmacologie
et toxicologie
***Unité de pharmacologie
et toxicologie
Oniris
101 route de Gachet
44300 Nantes

La prescription d’une antibiothérapie inhalée, même si elle permet l’administration locale d’un antibiotique, doit rester une pratique exceptionnelle.

L’aérosolthérapie est une modalité de traitement qui consiste à faire respirer de l’air contenant des microgouttelettes d’eau obtenues par nébulisation. Elle est préconisée pour hydrater les voies respiratoires et faciliter le fonctionnement de l’escalator mucociliaire, pour fluidifier les sécrétions de mucus et pour délivrer des molécules pharmacologiquement actives (antibiotiques, glucocorticoïdes) directement dans les voies respiratoires. PRINCIPES DE L’ANTIBIOTHÉRAPIE INHALÉE L’antibiothérapie inhalée consiste à diluer un antibiotique sous une forme galénique hydrosoluble dans un soluté isotonique et à utiliser les microgouttelettes produites par ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la référence scientifique pour la formation en canine et rurale.
Abonné au Point Vétérinaire, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr