ÉTAPE 7 : PRENDRE UNE DÉCISION OBSTÉTRICALE - Le Point Vétérinaire n° 435 du 01/11/2022
Le Point Vétérinaire n° 435 du 01/11/2022

La reproduction en 10 étapes

Sylvie Chastant*, Alisée Raynal**, Françoise Lemoine***


*NeoCare
ENV de Toulouse
23 chemin des Capelles
31300 Toulouse
**AniRepro et CHV Atlantia
22 rue René Viviani
44200 Nantes

Face à une atonie utérine ou à une expulsion compliquée, le praticien doit savoir intervenir au bon moment et de façon adaptée, le tout sous la pression du propriétaire.

La mise bas constitue pour tout propriétaire, éleveur comme particulier, un moment d’inquié­tude extrême en raison du risque de mortinatalité d’un côté, et de la douleur et des efforts observés chez la femelle de l’autre. En plus d’être anxieux pendant la phase (de tentative) d’expulsion, le propriétaire l’est également pendant les jours précédents, dans la crainte de ne pas identifier à temps une femelle qui devrait mettre bas, mais qui souffre d’atonie utérine. Néanmoins, comme les fœtus des carnivores domestiques ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la référence scientifique pour la formation en canine et rurale.
Abonné au Point Vétérinaire, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr