BONNE PRATIQUE DE L’EXAMEN DU CONDUIT AUDITIF EXTERNE LORS D’OTITE CHEZ LE CHIEN - Le Point Vétérinaire n° 435 du 01/11/2022
Le Point Vétérinaire n° 435 du 01/11/2022

DERMATOLOGIE

Dossier

Marion Mosca

(dipECVD)
VetAgro Sup
1 avenue Bourgelat
69280 Marcy-l’Étoile

Une évaluation macroscopique puis microscopique de la partie externe de l’oreille permet d’obtenir de nombreux éléments diagnostiques et de préciser certaines caractéristiques de l’otite.

Résumé

Les otites sont un motif de consultation fréquent dont la prise en charge dépend d’un diagnostic précis établi par le praticien. La première étape est l’exploration approfondie du conduit auditif externe. Elle comprend une observation clinique de l’entrée du conduit visant à l’identification et à l’évaluation des lésions cutanées ainsi qu’à la détection de poils en abondance. Ensuite, la récolte du contenu du conduit auditif permet la mise en évidence d’agents figurés qui orientent la prise en charge de l’otite. La technique de prélèvement doit être adaptée à l’agent recherché. L’aspect macroscopique permet de suspecter une otite érythémato-cérumineuse ou suppurée et la présence de biofilm. L’examen direct du cérumen sert à confirmer une origine parasitaire. L’examen cytologique révèle l’existence d’agents de surinfection secondaires, confirme la présence de pus suspectée lors de l’observation de l’entrée du conduit auditif externe et de l’écouvillonnage, et peut orienter le diagnostic selon les signes cliniques associés.

Summary

A GOOD PRACTICE GUIDE FOR THE EXAMINATION OF THE EXTERNAL EAR CANAL FOR OTITIS IN DOGS

Otitis is a frequent reason for consultation in veterinary practice. The management of the condition depends on the precise diagnosis established by the practitioner. The first step is a thorough examination of the external ear canal. This includes clinical observation of the entrance of the ear canal to identify and assess skin lesions and detect abundant hair. Then, a sample of the contents of the ear canal is taken in order to detect the causative agents and thus provide guidance on the management of the otitis. The sampling technique is adapted according to the causative agent. Erythematous or suppurative otitis and the presence of biofilm may be suspected depending on the macroscopic appearance. Direct examination of earwax is used to confirm a parasitic origin. Cytological examination reveals the existence of secondary superinfection agents, confirms the presence of pus suspected on observation of the external ear canal entrance and swab, and may help establish the diagnosis depending on associated clinical signs.

Key words

OTITIS, EAR CANAL, SAMPLING, OBSERVATION, DIAGNOSIS
Lorsqu’un chien est présenté en consultation pour une otite, il est important de reprendre les étapes de la démarche diagnostique, communes à toutes les consultations de dermatologie vétérinaire (recueil des commémoratifs et de l’anamnèse, examen clinique général et dermatologique, hypothèses diagnostiques et examens complémentaires). Dans le cadre des otites, les facteurs primaires, secondaires, de prédisposition et d’entretien doivent être envisagés et hiérarchisés (figure). Il est possible d’identifier ces facteurs grâce à un examen attentif, minutieux et rigoureux du conduit auditif ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la référence scientifique pour la formation en canine et rurale.
Abonné au Point Vétérinaire, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr