Le Point Vétérinaire n° 431 du 01/07/2022

ONCOLOGIE

Oncologie

Pierre Guigo*, Aurore Fouhety**, Jean-François Boursier***


*(cert. CEAV-MI)
**(DipECVS)
Clinique TouraineVet
12 rue des Internautes
37210 Rochecorbon

Le lymphangiome est une tumeur bénigne rarement décrite chez le chien. Ce cas clinique original illustre la prise en charge diagnostique et thérapeutique de cette affection.

Résumé

Une chienne chihuahua, âgée de 4 ans, est référée pour l’exploration d’une masse en région cervicale qui évolue depuis deux mois. Une échographie de la région cervicale permet de préciser sa localisation et sa nature liquidienne. L’analyse cytologique du liquide par une aspiration échoguidée est en faveur d’une adénopathie réactionnelle d’aspect kystique. Un examen tomodensitométrique de la région cervicale confirme ses rapports anatomiques avec les structures adjacentes. L’analyse histologique à la suite de l’exérèse de la masse conclut à un lymphangiome. Il s’agit d’une tumeur bénigne des vaisseaux lymphatiques, rare chez le chien, dont l’exérèse complète est curative.

Summary

SOLITARY CERVICAL LYMPHANGIOMA IN A CHIHUAHUA BITCH

A 4-year-old Chihuahua bitch was referred for investigation of a mass in the cervical region that had been evolving for two months. The location and liquid nature of the mass was found on ultrasound examination. Ultrasound guided aspiration of the fluid was performed, and the cytological analysis was in favour of a cystic reactionary adenopathy. The anatomical relationship with adjacent structures was confirmed by CT scan of the cervical region. Histological analysis following surgical removal of the mass concluded that the mass was a lymphangioma. This is a benign tumour of the lymphatic vessels, that is rare in dogs and which can be completely removed.

Key words

CT SCAN, LYMPHATIC VESSELS, ULTRASOUND, LYMPHANGIOMA, DOG
Le lymphangiome est une tumeur rarement rencontrée chez le chien. Le cas présenté est, à notre connaissance, le premier cas de prise en charge diagnostique et thérapeutique d’un lymphangiome cervical canin qui décrit conjointement ses caractéristiques échographiques et tomodensitométriques. Face au faible nombre de cas publiés, la conduite thérapeutique ne fait l’objet d’aucun consensus. Néanmoins, la prise en charge connue chez l’humain peut être adaptée au chien. PRÉSENTATION DU CAS 1. Anamnèse et commémoratifs Une chienne chihuahua stérilisée, âgée de 4 ans, est référée ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la référence scientifique pour la formation en canine et rurale.
Abonné au Point Vétérinaire, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr