LES ANTICORPS MONOCLONAUX DANS LA GESTION DE L’ARTHROSE CANINE ET FÉLINE - Le Point Vétérinaire n° 431 du 01/07/2022
Le Point Vétérinaire n° 431 du 01/07/2022

Dossier

Les anticorps monoclonaux anti-NGF ont fait leur apparition en 2021, pour renforcer les moyens thérapeutiques servant à soulager la douleur arthrosique chez les carnivores domestiques. Le frunévetmab (pour le chat) et le bedinvetmab (pour le chien) ont des propriétés et des effets très innovants : une efficacité antalgique inédite et une innocuité remarquable qui est très intéressante lors de multimorbidités, fréquentes chez les animaux âgés. Ces atouts ne doivent cependant pas faire oublier les règles de l’approche multimodale, pluri disciplinaire et individualisée de la prise en charge de l’arthrose. Une utilisation monomodale des anticorps monoclonaux pourrait se révéler contreproductive. Ces molécules doivent être utilisées lors de consultations dédiées, au cours desquelles la douleur de l’animal est évaluée. Par ailleurs, les anticorps monoclonaux pourraient offrir des perspectives d’utilisation hors autorisation de mise sur le marché, dans la sphère ostéo-articulaire.

Abonné au Point Vétérinaire, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr