Le Point Vétérinaire n° 430 du 01/06/2022

La reproduction en 10 étapes

Alain Fontbonne

(dipl. Ecar)
Unité de médecine de l’élevage et du sport (Umes)
ENV d’Alfort
7 avenue du Général de Gaulle
94700 Maisons-Alfort

La récolte et le conditionnement de la semence canine sont des actes techniquement simples. Les praticiens peuvent apprendre à les maîtriser, tout en se portant garants de l’identité des animaux.

Le vétérinaire peut être amené à réaliser un prélèvement de semence chez un chien dans le cadre d’une insémination artificielle sur place ou d’un envoi de semence réfrigérée, pour réaliser un spermogramme dans le cadre d’une consultation pour infertilité ou pour contrôler la bonne fertilité d’un étalon reproducteur, voire, plus rarement, pour examiner la fraction prostatique de l’éjaculat lors de la suspicion d’un trouble prostatique [3, 6, 7]. Alors que l’examen de la semence doit être particulièrement minutieux et rigoureux ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la référence scientifique pour la formation en canine et rurale.
Abonné au Point Vétérinaire, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr